comment avoir de la chance

5 étapes pour comprendre et développer la chance

Pot de Trèfle à 4 feuilles Chance - Photo by Evikk
Photo by Evikk

Note : cet article est un article invité écrit par Dirige ta vie

Ce sujet de facteur chance m’a été profondément inspiré par le discours de Philippe Gabilliet sur Le facteur chance.

Vous aussi vous en avez marre de ne plus savoir ce que c’est que la chance, de ne plus être sûr de ce dont à quoi elle sert ni ce qu’elle est réellement ? Eh bien, je vous invite à continuer cette lecture pour découvrir les étapes de celle-ci ainsi que de nombreux secrets à son sujet.

En route pour le boulevard du succès !

La chance est-elle :

  • Un fruit du hasard ?
  • Un don du ciel ?
  • Une capacité ?
  • Une compétence ?
  • Une opportunité ?

Et je pense qu’il est tout aussi important pour moi comme pour vous, de comprendre ce qu’est réellement la chance, comment et pourquoi fait-elle partie des éléments clés de notre réussite et de notre succès. Pour cela je vais vous présenter à ma manière comment développer et comprendre ce facteur chance en 5 étapes.

3 ingrédients de la réussite et du succès

Nous savons déjà que pour réussir dans notre vie et dans n’importe quel domaine de celle-ci, il nous faut les ingrédients suivants :

  • Du travail
  • Du talent
  • De la chance

Il est vrai que tous les jours nous avons l’occasion d’entendre notre entourage nous dire que pour réussir, il faut travailler dur, sans relâche, ne pas abandonner face aux difficultés, et que si l’on souhaite avoir du succès il faut que l’on ait du talent.

Mais ne nous voilons pas la face… Personne, ou vraiment très peu de personne, nous disent clairement qu’il nous manque un ingrédient crucial à la recette de notre réussite. Un élément qui peut se développer grâce au travail et au talent.

I – Première étape : réaliser l’importance du facteur chance

La chance est une compétence qui se travaille.

PHILIPPE GABILLiET

Peut-être avez-vous déjà entendu parler de la chance, cette chose abstraite que l’on croit posséder ou non, cette chose qui parfois nous semble inexistante chez nous. Mais aussi cette “chance” qui est très présente à certains moments de notre vie, surtout aux moments où l’on se dit “j’ai de la chance“, ou bien même lorsque l’on entend “tu es vraiment chanceux toi !“.

Souvent, les personnes qui observent sans analyser en profondeur le succès des grandes personnalités de notre monde, des grands philosophes, des grands architectes, des grands artistes… Ne connaissent pas la réelle définition de la chance, et ne savent pas qu’ils peuvent la développer.

Et la raison pour laquelle nous avons un trouble par rapport à la définition de la chance est bien à l’origine de notre manque de connaissances par rapport à elle.

Eh bien oui, si nous prenions quelques instants pour essayer de comprendre le succès de telle ou telle personne… Par exemple le succès de Henry Ford, ou bien de Steve Jobs, nous pourrions peut-être prendre conscience que ces personnes là n’étaient pas chanceuses comme l’on pourrait directement le croire, mais elles avaient développer la compétence de la chance.

Retenez bien que nous sommes tout autant responsable de notre “malchance” et de nos “coups durs”, que responsable de notre chance, de notre bien-être, de nos réussites et de notre succès.

-> La chance est une compétence qui se développe

Mauvaise nouvelle, la chance n’est pas le fruit du hasard ni même un don du ciel. Il faut être clair là dessus, aucun événement qui se produit dans votre vie n’est le fruit du hasard !

Vous êtes la seule personne responsable des choix que vous avez fais et que vous faites.

Tout ce que nous avons fait dans notre passé est le résultat de ce que l’on est ici et maintenant. Et vous avez donc la capacité de changer votre vie, dès que vous en prenez la décision fermement.

Attention, je ne dis pas là que votre succès s’acquiert en un instant, chaque chose en son temps. Le but ici est de vous faire comprendre l’importance de cette opportunité de réussite qu’est la chance.

chapeau irlandais chance
Photo by Mike Maguire

II – Seconde étape : développer sa chance

Avoir de la chance, c’est avoir la capacité à gagner les concours de circonstances.

Coluche

Eh bien, afin de développer le facteur chance, je vais vous donner une liste d’affirmations positives et créatrices sur lesquelles vous allez pouvoir méditer quelques instants.

Astuce : prenez une grande inspiration, bloquez l’air dans vos poumons et expirez lentement celui-ci. Faites-le à plusieurs reprises si vous ne vous sentez toujours pas prêt à “reset” votre “mindset“.

Lisez à voix haute et avec conviction les affirmations suivantes :

  1. “J’ai de la chance car j’ai la capacité à créer autour de moi un environnement favorable”.
  2. “Je suis capable de provoquer ma chance”.
  3. “J’active ma boîte à opportunités, ma boîte à chance”.

Lorsque je veux obtenir quelque chose de concret qui est lié directement à mon travail sur ma compétence de la chance, je me répète avec obstination et détermination que je suis capable de réaliser ce défi, cet objectif, ce challenge, cette tâche. Peut-importe ce que je compte réaliser, je persévère inlassablement à m’affirmer que c’est possible et que j’en suis capable, et cela jusqu’à ce que je réalise un objectif.

Notez ici, que rien que par ce fait de s’affirmer d’être capable de réussir, permet d’envoyer un message directement à votre subconscient. Et de vous faire agir par nécessité de concrétiser votre pensée.

Il m’arrive parfois d’avoir une idée en tête tellement puissante, que je me vois parfois obligé de la réalisée par des actions car je suis conscient que si je n’ose pas agir, je ne développerais pas mon facteur chance, et je serais alors désespéré.

III – Troisième étape : activer la boîte à chance

Tout d’abord, il faut savoir que les 3 opportunités favorables à cette boîte à chance sont avant tout :

  1. Les bonnes rencontres
  2. Les bonnes personnes
  3. Aux bons moments

Ici, nous devons bien comprendre que tous nos actes et toutes nos actions sont des éléments clef pour notre compétence “chance”. Nous devons faire en sorte qu’à travers ce nous faisons, à travers les décisions que nous prenons, à travers les contacts que nous avons avec les autres, nous allons déclencher l’apparition d’opportunités.

Mais alors qu’est-ce que c’est qu’une opportunité, pour tout vous avouez, une opportunité est une occasion favorable. Dans notre cas, le type d’opportunité que l’on recherche doit être une occasion favorable à notre succès.

Il existe notamment une idée simple à réaliser : créer une boîte à opportunité, une boîte à chance comme je préfère l’appelée.

Mais comment créer une boîte à chance pour développer son facteur chance allez-vous me dire ?

Eh bien, c’est très simple… Si vous souhaitez la matérialisée il vous suffit de prendre une boîte vide et d’y insérer toutes les opportunités qui se présentent à vous, et cela au quotidien. Attention, vous ne devez pas créer une “boîte à procrastination” ! Et pour cela, vous devez mettre en place une nouvelle habitude, qui sera d’accomplir au maximum des actions et des petits objectifs que vous aurez au préalable déterminés.

Voici quelques exemples d’opportunités de type “chance” :

  • Une invitation à un événement dans le domaine de votre projet
  • Une demande, une proposition
  • Un problème qui vous semble facile à résoudre à première vue
  • L’occasion de rencontrer votre mentor, votre star préférée ou bien même votre blogueur(euse) préféré(e) 😉
  • Une possibilité de concrétiser vos idées, de développer votre confiance en vous.

Toutefois, la meilleure boîte à chance que vous pouvez créée, est celle que vous allez imaginer présente dans votre esprit. Afin que vous puissiez être capable de saisir chaque opportunités favorables à votre facteur chance et donc à votre succès.

Faites comme moi et imaginez-vous en possession de cette boîte à chance, au point où votre travail et votre talent seront positivement affectés. Vous aurez peut-être même la capacité à “capturer” d’un clignement d’œil les opportunités qui changeront votre vie. Plutôt que regarder comme d’habitude ces opportunités sans avoir conscience qu’elles peuvent changer votre vie.

IV – Quatrième étape : les secrets de l’attitude favorable à votre chance

Vous posséder sûrement ce réel désir de changer votre vie, de vous diriger vers la réussite et le succès de vos actions que vous allez entreprendre pour y parvenir.

Peut-être même que vous avez déjà essayer d’apprivoiser la chance, de la développée, de la travaillée. Mais rien n’y fait, vous êtes quand même dans le doute et vous n’arrivez donc pas à adopter la bonne attitude pour attirer le développement de votre chance.

Alors je vous partage ma propre vision des choses sur les secrets de la chance, dans la suite de cet article.

Le premier secret : être dans une attitude de vigilance

A – Vous devez être sur le bon territoire

Prenez l’exemple d’une voiture, généralement les voitures sont faites pour rouler sur un terrain plat et ferme. Maintenant, si nous prenions cette voiture et que nous la mettions sur l’eau, que se passerait-il ? Elle coulerait, bien évidemment, vous n’êtes pas dupes.

Mais désormais, comparez cet exemple avec vous, si vous êtes dans le mauvais environnement, au mauvais endroit, au mauvais moment, comment voulez-vous réussir ce que vous voulez entreprendre ?

Vous devez vous positionné sur le bon territoire, au bon endroit. Et vous êtes la seule personne responsable de votre position. Si vous êtes dans une mauvaise posture, vous en êtes responsables. Au contraire, vous pouvez être au bon endroit et dans la bonne posture, vous en êtes aussi responsable.

B – Vous devez être à l’écoute des bonnes demandes

Il ne vous suffira pas de bien vous positionner, dans la bonne posture, au bon endroit et avec les bonnes personnes au bon moment. Vous devez être avant tout à l’écoute des bonnes demandes.

Celui ou celle qui trouve l’opportunité vers laquelle il va réussir, cette personne là, a rencontrer les bonnes personnes, sur le bon territoire MAIS il a répondu à la bonne demande. Parce que cette personne était à l’écoute et a su saisir l’occasion favorable pour se positionner en tant celui ou celle qui pouvait apporter une solution.

En général, c’est bien pour cela que les personnes pessimistes disent très souvent qu’elles n’ont pas de chance. C’est tout simplement parce qu’elles ne font pas attention aux demandes, qu’elles n’écoutent pas et qu’elles n’apportent aucune solution à part dire : “de toutes façons c’est comme ça, il n’y a rien à faire”.

Rassurez-vous, en tant que grand optimiste, je tiens à vous signaler que je suis parfois submergé par des pensées et des émotions pessimistes et négatives. Et pour que mon optimisme reprenne le dessus, je trouve toujours une solution. Cela ne serait pas possible si je n’était pas à l’écoute de ce pessimisme.

La conclusion de ce premier secret : restez vigilant, soyez curieux, attentifs, brisez vos routines quotidiennes, partez à l’aventure, sortez de votre zone de confort !

À tout problème existe sa solution. À toute solution peut surgir un nouveau problème.

Daniel desbiens

Le deuxième secret : créer un réseau

Pour l’atteinte de tout objectif, de toute réalisation de rêves, nous devons procéder à la création d’un réseau. Et nous avons une chance inouïe de posséder un réseau digne de ce nom, qui s’appelle “Internet“.

Nous avons donc la chance, de pouvoir avoir l’occasion d’utiliser Internet et de s’en inspiré pour créer et développer notre propre réseau. Sachez que je ne suis pas du tout un expert en tant que créateur et développeur de réseau. Mais j’ai compris que la chose la plus essentielle pour en développer un qui sera durable et propice au facteur de la chance est de créer et de maintenir l’harmonie entre les autres.

Vous devez être la personne qui créer le lien entre les personnes qui vous entourent. Vous devez créer une harmonie entre ces personnes, des connexions.

Etre au quotidien en interaction avec les autres, créer des actions pour les opportunités. Devenir la personne qui met en relation d’autres personnes mais surtout qui les aides.

Le plus grand bien que vous puissiez faire aux autres, ce n’est pas de partager avec eux vos richesses, mais de leur révéler les leurs.

BENJAMIN DISRAELI

Troisième secret : faire résilience de ses échecs

Pour ce secret de la chance, il est important de connaître et de prendre conscience que la chance n’est pas uniforme.

Elle ne fonctionne pas toujours, il est probable qu’un petit détail qui passe entre les mailles du filet puisse venir perturber cette chance. Il est tout aussi probable que nous devrons faire face à un moment ou à un autre à des “coups durs”, des moments où l’on aura envie de se dire ceci : “wôw je n’ai pas de chance aujourd’hui”.

Sauf que vous l’aurez sûrement remarqué chez ces grandes personnalités que vous admirez sûrement, elles n’ont pas toujours réussis tous ce qu’elles ont entrepris.

Ces personnes là n’ont pas toujours connu la gloire et le succès. Mais elles ont toutes un point commun, un des secrets de la chance est observable chez elles : la résilience face à leurs échecs.

Il s’agit plus particulièrement de la vulnérabilité, de leurs capacités à reconnaître leurs échecs et à les transformés en un tremplin pour accéder à leur propre réussites.

Retenez-donc qu’il faut que vous aussi, utilisiez vos échecs comme une matière première pour les transformés en projets !

La chance, ce n’est pas ce qu’il vous arrive. Mais ce que vous faites avec ce qu’il va vous arriver.

richard wiseman

Quatrième secret : l’anticipation

Dans la vie, vous pouvez avoir toutes les matières premières dont vous avez besoin pour concrétiser vos idées, réaliser vos rêves, connaître le succès de vos efforts. Mais vous devez toujours prévoir un plan de secours.

Avoir plus d’une corde à son arc, avoir un projet de secours au cas où le premier échouerait, est quelque chose de primordial. Celui ou celle qui a déjà un coup d’avance par rapport aux autres, sait précisément ce qu’il faut faire et ne pas faire pour parvenir à son but.

Attention, l’anticipation n’est pas qu’une simple question de sécurité ou bien d’une sorte de confort, non ! Ce n’est autre qu’un élément clef de votre chance. Si un jour vous êtes amenés à échoué le projet dans lequel vous avez mis corps et âme à créer et à développer, à mettre au monde… …Et que celui-ci se casse la figure en vous entraînant avec lui, qu’aurez vous anticiper par rapport à cette situation ?

Libre à vous de faire preuve d’imagination par rapport à ce secret de la chance. Si vous avez suffisamment d’inspiration et d’imagination pour anticiper les échecs probables de se réalisés. Notez-les et prévoyez déjà une solution. Il vaut mieux avoir plus de solutions faces aux problèmes que plus de problèmes face aux minimes solutions.

Les limites de l’anticipation

Mon conseil : la solution serait donc d’avoir toujours un projet de secours, un second projet de votre vie pour ne jamais tomber dans la mauvaise posture et la mauvaise situation.

Je dois avouer honnêtement que l’anticipation a ses limites. Pour prendre un exemple concret, imaginez-vous au travail, en train d’effectuer 10 tâches en même temps. Cela pourrait à première vue paraître comme inefficace, impossible, peut-être ! En réalité tout ce qu’il faut retenir d’un tel exemple, c’est que plus on se concentre sur de nombreuses tâches dans le même laps de temps, plus on tend à diviser notre taux de concentration pour effectuer celles-ci.

Cela voudrait donc dire que si l’on essaie de mener à bien plusieurs projets en même temps, il faudrait développer la capacité à gérer ceux-là d’une manière très ordonnée et qui tient à concentrer l’attention sur un seul et unique projet à la fois.

Ma conclusion par rapport à ce secret : “Anticiper, oui ! Mais anticiper en faisant preuve d’intelligence dans son organisation !

V – Cinquième étape – Le 5 ème secret de la chance : être soi-même une opportunité

La meilleure façon de rencontrer des opportunités dans la vie, c’est déjà d’en être une soi-même.

PHILIPPE GABILLIET

Toutes mes félicitations pour être arrivés jusque là, vous êtes vraiment déterminé à comprendre et développer votre “compétence chance” !

Existe-t’il un autre secret pour comprendre et développer le facteur chance ? Eh bien oui ! Et je tiens à vous dire que vous êtes la personne qui détient ce secret, vous êtes même le secret en question.

Le but ici n’est pas de créer en vous le trouble ni de semé l’ambiguïté dans votre compréhension et développement de la chance, non.

-> Vous êtes le facteur chance <-

L’objectif principal de cet article est de vous permettre de prendre conscience que la chance n’est pas quelque chose de lié au hasard, que ce n’est pas quelque chose d’abstrait auquel personne n’a de réponse.

Nous avons l’occasion ici même de savoir que la chance est une compétence que nous pouvons tous et toutes accueillir dans notre vie et que nous pouvons l’améliorée et la travaillée.

L’harmonie de notre talent, de notre travail ainsi que de notre chance, nous permettent donc d’avancer encore un peu plus loin en direction de la réussite.

Je vous souhaites à tous et à toutes de devenir une opportunité qui va vous permettre à vous ainsi qu’à vos rêves les plus fous, de se réaliser.

Toute ma gratitude et mes remerciements à Houria pour m’avoir permis de partager cet article avec vous. 🙂

Note : j’ai utiliser ma chance pour vous permettre de lire cet article, que j’ai ultérieurement proposer à Houria

Prenez soin de votre confiance en vous ! 😉

Pierre Rondeau du blog Dirige ta vie

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

About the Author Pierre Rondeau

Je suis Pierre Rondeau et je me lance dans l’aventure passionnante de l’apprentissage du développement personnel. Dans une grande aventure, un grand défi . Et je vais vous partager mes réussites et mes échecs avec vous à travers mon blog « Dirige ta vie »

follow me on:

Leave a Comment:

1 comment
andrew says 25 juin 2019

Très bon cours sur la chance avec cette illustration vidéo d’un spécialiste qui a le sens de la bonne synthèse.

Reply
Add Your Reply

Vous êtes libre de recevoir gratuitement  363 citations inspirantes pour passer à l'action !