Comment reprendre sa vie en main en retrouvant sa confiance en soi

Un article invité de Kaloméros du blog: https://unecitationpourreussir.wordpress.com/

« Pensez que vous pouvez faire une chose, pensez que vous ne le pouvez pas. Dans les deux cas, vous aurez raison »

Henry Ford

La confiance en soi reste à l’évidence, et nul ne saurait le nier, le levier le plus important pour la réalisation de nos rêves les plus fous, l’attitude la plus adéquate pour le développement intégral de notre personne et le soubassement d’une vie épanouie.

Toutefois, il arrive bien souvent qu’elle nous fasse défaut dans bon nombre de domaines. C’est sûr, tôt ou tard, chacun d’entre nous finit par faire cette mauvaise expérience. Une expérience négative où l’on perd toute assurance, toute certitude, toute autorité et toute estime de soi

Rassurez-vous donc, vous n’êtes pas le seul.

Au fait, ne vous laissez pas allé à ce ressentiment qui vous donne l’impression à cet instant ‘’t’’ d’être le pauvre type et le dernier de cet univers à manquer de confiance en soi

C’est certain !!! Croyez-moi, il vous suffira juste de jeter un regard sur votre entourage le plus immédiat afin de vous rendre compte de ce que je dis. Je vous le répète donc, vous n’êtes pas le seul à manquer de confiance. Retenez cette phrase avant d’aller plus en avant dans la lecture de cet article. Reprenez-le sans cesse dans votre esprit jusqu’à la fin de la lecture.

C’est dire que le fait de perdre confiance en soi dans un domaine précis est chose ordinaire à notre quotidien, et peut arriver à quiconque. Par contre, il revient à chaque personne de s’y complaire où de décider de son propre chef de s’en sortir. 

C’est là toute la différence entre les humains. Entre ceux qui décident de prendre la vie en leur compte et ceux, plus pessimistes, qui décident de la subir. C’est à vous de choisir !!!

Si vous êtes de ceux qui décident de se prendre en main en vue de retrouver votre confiance en soi perdu, cet article est vôtre.

Notre réflexion se propose ainsi de vous donner quelques pistes à suivre afin de vaincre ce manque de confiance en soi, de vous montrer le processus malin par lequel il s’installe dans notre vie et enfin de la vaincre dans le temps.

Soyons francs, comme une habitude quelle qu’elle soit ne s’installe pas de manière immédiate dans la vie d’un individu, de même la confiance en soi ne se retrouve pas de manière immédiate. Du jour au lendemain. Comme par enchantement.

C’est un travail de longue haleine. Un chemin de persévérance je dirai. Mais qui mérite  néanmoins d’être emprunté malgré tout. Il y va de votre épanouissement.

Si vous êtes aussi déterminé que moi allons-y donc avec le premier palier !!!

  1. Sache-le, votre ‘’confiance en soi’’ est intrinsèquement liée à notre ‘’image de soi’’

J’aimerais, abordant cet aspect d’image de soi, vous faire part de l’exemple de cet élève brillant durant tout son cursus scolaire et qui n’a jamais connu d’échec. A priori, on a tous connu, vous conviendrez, un ami de classe très brillant, intelligent, à la limite même de la perfection je dirai.

Imaginez-vous par la suite, qu’un tel étudiant se présente à un examen de fin d’année et échoue lamentablement, là où d’autres, même les plus moyens réussissent. Cet élève en effet qui se croyait au-delà de toute perfection, avec une image assez claire de sa personne, se trouve désormais confronté à une triste évidence celle d’une personne qui n’est pas aussi extraordinaire qu’il paraissait être.

Cette expérience négative aura un tel impact sur sa personne, qu’elle affectera son image de soi. Image de soi qu’il identifiera désormais à l’échec. À l’évidence cette image continuera à se dégrader jusqu’en perdre sa clarté première si rien n’est fait.

Il est indéniable, nous sommes tous passés par là d’une manière ou d’une autre. Si le cas de cet étudiant parait peu clair. On pourrait s’inspirer de celle d’un excellent orateur, qui un jour fini par ternir son image devant un large et excellent public en faisant le pire discours de toute son existence.

Les différents échecs que nous traversons à des moments précis de notre existence humaine, influent gravement sur notre image de soi en la dégradant. Si l’on n’y prend garde, elle finit par nous défigurer. Il vous suffira pour vous rendre compte de la véracité de mes propos, en vous demandant de savoir l’image que vous avez de vous dans les domaines dans lesquels vous excellez. C’est une image positive n’est-ce pas ?

Alors coupons court !!! Il faut se prémunir contre les impacts des échecs. 

Se prémunir signifiera pour nous de comprendre qu’étant un être humain soumis aux contingences et aux vicissitudes de la vie, il pourrait arriver qu’on échoue un jour ou l’autre. Ce n’est pas un drame. C’est le cours de la vie.  

Par ailleurs, à faire une petite rétrospection sur la vie des hommes illustres, on comprend que l’échec, une fois bien compris, deviens un tremplin vers la réussite. Vous connaissez sûrement des hommes illustres, inspirez-vous de leur vie remplie de leçons. Vous trouverez certainement de quoi lutter contre les impacts de vos échecs. 

Ne vous laissez pas traumatiser par les échecs si vous ne voulez pas dégrader votre image de soi.

2- Votre assurance et vos possibilités sont amoindris par vos pensées négatives

Vous est-il déjà arrivé une fois d’avoir des pensées négatives, juste avant d’aborder une femme ou d’attirer l’attention d’un homme qui vous plait ? Ou-bien, juste avant d’entamer une action, un discours ? Ou encore, juste avant de vous lancer dans une entreprise ? Etc.

Des pensées négatives du genre :

  • je ne pourrai pas lui plaire. 
  • Elle est bien trop canon pour moi.
  • Elle est trop belle pour moi.
  • Oh regarde ma robe, je suis trop moche. 
  • Oh, je suis un naze, un nul
  • C’est sûr il remarquera mon défaut
  • Je n’y arriverai jamais. C’est trop difficile
  • C’est impossible. Je ne vois pas comment je pourrai le faire.
  • Elle va me rejeter, c’est sûr.
  • Je ne suis pas assez belle. Il ne va même pas me regarder.

Vous pourrez allonger la liste à votre guise. 

C’est certain,  même mille articles ne suffiraient pas à lister toutes les mauvaises pensées qui circulent dans nos cerveaux.

Reprenons donc notre réflexion !!!

Alors dites-moi, que s’en est-il suivi de cette succession de pensées négatives qui vous ont assailli avant de commencer notre action ? 

Pas besoin de me répondre. Je le sais. Je suis aussi passé par là. C’est un échec cuisant dont nous nous rappellerons tout le restant de notre vie. 

C’est simple pour le comprendre, il faut s’imprégner des trouvailles de la recherche scientifique. Les chercheurs dans le domaine des neurosciences sont unanimes pour considérer notre cerveau comme l’ordinateur le plus puissant au monde et dont les possibilités inexploitées vont jusqu’à l’infini.

Eh bien !!! Vous savez, comme moi, ce que fait un ordinateur, j’espère ? 

Ça exécute le programme, le logiciel sur lequel on clique. C’est tout simple. Il n’y a rien de sorcier.

Faites donc attention au type de programme (vos pensées) que vous activez. Si vous exécutez le programme de la peur, si vous activer les pensées négatives. Eh bien, ne vous étonnez pas du résultat. L’échec frappera à votre porte. La conséquence immédiate sera votre perte d’assurance, et l’amoindrissement de vos possibilités.

Par contre si vous activer le levier des pensées positives, votre confiance en soi, votre affirmation de soi, vos possibilités ne pourront que quadrupler.

OK !!! Si cette seconde partie est comprise, passons enfin au dernier niveau de notre réflexion.

3- Apprendre à se débarrasser de nos mauvaises pensées

Cette énième étape embrasse aussi bien l’aspect organisationnel que notre volonté personnelle de vaincre le manque de confiance en soi

Rassurez-vous, nous les expliciterons. Ce n’est pas si compliqué que cela vous verrez.

Vous conviendrez avec moi qu’il n’est pas aussi évident de se débarrasser de ses pensées négatives. Surtout quand on se retrouve dans les situations similaires de nos échecs passées.  

Pour cela je vous demanderai de faire ce petit exercice traditionnel, mais combien si important et si efficace

Prenez un petit carnet sur lequel vous noterez tous les domaines dans lesquels vous exprimez une certaine crainte et l’image que vous vous faites de vous dans ces mêmes situations. 

Sachez que le terme ‘’image’’ ici peut s’entrevoir sous d’autres aspect comme ceux des émotions ressenties (peur, angoisse, colère, tristesse, antipathie, etc.), des sons et des sensations.

Prenons un exemple concret: Ma crainte de parler en public: l’auditoire se moquera de moi, je me voie devant une foule qui rit à gorge déployée de mes maladresses, du manque de pertinence de mon propos, etc. Je me trouve à cet instant dans un état de petitesse, de pas très intelligent, de médiocre. 

Une fois achevée cette partie de votre exercice, complétez-le avec des pensées contraires (donc positives) de ces images ci-dessus. 

Je vous laisse le libre choix de le faire.

Une fois fini, relisez ces différents points positifs de manière quotidienne, de jour comme de nuit, ne laisser aucun répit à votre cerveau. C’est ainsi que vous arriverez à exécuter le programme des pensées positives qui sûrement vous apporteront des bénéfices.

Quant à l’aspect de la volonté personnelle, il concerne notre capacité à demeurer persévérant dans le temps. Il ne faudrait pas se leurrer, comme nous l’avons précisé dans notre introduction, les pensées négatives ne se sont pas ancrées dans notre cerveau du jour au lendemain.

C’est suite à une succession d’échecs, d’habitudes de pensée malsaines, qu’elles se sont finalement installées dans notre existence personnelle. 

C’est dire également, que les pensées positives ne se développeront pas dans notre cerveau du jour au lendemain. C’est un travail de persévérance, de volonté, d’endurance dans le temps. 

Ce n’est pas de la magie. En ce qui me concerne je vous conseillerai de ne pas vous fier à ses vendeurs d’illusion qui vous promettent de vous aider à retrouver votre confiance en vous en seulement une ou deux semaines. 

Ne portez pas attention à ce qu’ils vous racontent.

Cet exercice que je vous propose, peut porter ses fruits, dans le temps, à des périodes différentes selon les personnes, l’ardeur et la volonté qui les anime pour retrouver la confiance en soi.

Voilà j’en ai fini.

Non, plutôt !!! J’oubliais déjà un élément très important et non des moindres. 

Listez toujours dans ce carnet de route, les victoires que vous remportez chaque jour. Listez vos progressions. Ne les minimisez pas. Aussi petites soient-elles. Inscrivez-les. Et relisez-les chaque fois que vous en ressentirez le besoin, surtout dans vos moments de troubles.

Ces victoires vous aideront à vous retrouver et à reprendre le chemin vers la possession entière de votre confiance en vous. Sachez-le, une victoire est une victoire et rien d’autre. N’attendez pas de renverser des montagnes entières de difficultés pour vous sentir capable de quelque chose de bien.

Voilà, cette fois j’en ai terminé !!!

J’ose croire que cet article vous aura été d’une quelque utilité. Je vous dis à la prochaine pour un autre article. 

Cet article a été écrit sur invitation par Kaloméros du blog : https://unecitationpourreussir.wordpress.com/

Partager l'article :

About the Author Kaloméros

J’écris mes articles sous le pseudonyme de Kaloméros. Je me suis lancé dans le blogging depuis peu. Sinon, j’ai fait des études en philosophie où j’ai obtenu une licence. À l’avenir je compte entreprendre d’autres études en psychologie. Pour l’heure j’occupe mon temps sur le net en écrivant des articles pour mon blog « Une citation pour reussir »

Leave a Comment:

2 comments
Nora says 10 août 2020

Bonjour Kaloméros et Houria

Bravo pour cet excellent article;
Après de très longues années de travail sur moi même j’ai réussi à reprendre confiance en moi. Faut dire que je partais de zéro, grâce à Dieu et à mon entourage , à Houria aussi, j’ai pu remonter la pente, glissant quelques fois, mais je me relevais à chaque fois. Alors ton article est plus que bienvenu car encore aujourd’hui on rencontre tous des hauts et des bas , coup de fatigue, lassement, coup de blues, … les rappels sont toujours bons, pour notre bien être et les autosuggestions aussi, ça j’avoue que je peux encore en faire davantage. Et je pense aussi à ces personnes qui sont aujourd’hui comme moi il y a quelques années et qui auront la chance de tomber sur un tel article grâce auquel il vont comme moi reprendre confiance en eux et remonter la pente et surtout réaliser leur légende personnelle

Bonne continuation

Nora
merci infiniment

Reply
    Kaloméros says 10 août 2020

    Merci Nora c’est gentil. Courage à toi et surtout ne baisse pas les bras.

    Reply
Add Your Reply

Vous êtes libre de recevoir gratuitement  363 citations inspirantes pour passer à l'action !