syndrome de l'imposteur

Syndrome de l’imposteur: comment en faire une force positive ?

As-tu déjà eu le sentiment de ne pas mériter tes succès ? De douter constamment de tes capacités ? De craindre que l’on finit par te découvrir comme étant une “duperie” ? C’est ce que l’on appelle le syndrome de l’imposteur (aussi appelé syndrome de l’autodidacte) et tu n’es très probablement pas seul.e à le ressentir.

C’est ce que déclare Mike Cannon-Brookes, entrepreneur à succès et PDG d’une entreprise de logiciels florissante. Dans cette vidéo TED il partage son expérience du syndrome de l’imposteur. Comment l’a-t-il vécu et comment a-t-il fait pour en faire une force positive qui lui a ouvert la voie du succès.

Tu découvriras dans ce témoignage “introspection” comment toi aussi utiliser le syndrome de l’imposteur à ton avantage (possibilité d’activer les sous-titres en français)

À leur sortie de l’université, Mike et son ami Scott n’ont pas véritablement de projet, hormis le fait de ne pas trouver un “vrai travail” et de ne pas porter de costume. Objectif atteint ! 4 ans plus tard ils dirigent une entreprise avec 70 salariés.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu:   Vaincre les pensées négatives: 6 astuces efficaces

Les succès s’enchainent malgrè le sentiment d’imposture

Suite à l’idée d’un client ils s’inscrivent à un concours sur l’entreprenariat. Entre surprise et stupeur les succès s’enchainent. Ils sont élus meilleurs entrepreneurs de l’année de l’état de Nouvelle-Galles du Sud dans la catégorie jeune et décroche le prix australien du jeune entrepreneur de l’année non seulement dans leur catégorie mais également toutes catégories confondues.

Même les meilleurs dans leur domaine ont le syndrôme de l’imposteur

Ils décolent pour Monaco afin de représenter l’Australie pour le prix de l’entrepreneur mondial de l’année contre 40 autres pays. Le vainqueur est portugais, Belmiro De azevedo, un “vrai” champion se dit Mike. À 65 ans il est à la tête d’une entreprise depuis 40 ans qui emploie 30 000 employés et a un chiffre d’affaire de 4 milliards de dollars.

Lors d’un diner, Mike lui partage son impression qu’il a de ne pas mériter être là, qu’ils se sentaient dépassé et qu’à un moment quelqu’un finirait par le découvrir et les renvoyer en Australie…. Le gagnant marqua une pause, le regarda et lui dit avoir exactement la même impression et qu’il soupçonnait que tous les gagnants avaient cette impression.

Prise de conscience sur le syndrome de l’imposteur

  1. Les autres ressentent très certainement la même chose
  2. c’est un sentiment toujours présent malgré les succès rencontrés
  3. c’est quelque chose de “normal

Beaucoup de gens pensent que les gens qui réussissent n’ont pas ce sentiment d’imposture affirme Mike. En réalité beaucoup d’entrepreneur qu’il connait ont ce sentiment.

Exploiter le syndrome de l’imposteur pour en faire une force positive

Pour Mike, la clé est d’exploiter cette impression. D’en faire une force positive en sachant remettre en question ses idées, ses connaissances et afin de les affiner et de les améliorer, demander des conseils, apprendre pour en faire une “force pour le bien”.

Partager l'article :

About the Author Houria

Blogueuse, passionnée par le fonctionnement du cerveau et la réussite, j'étudie l'itinéraire qui mène au succès et te livre mes découvertes sur ce blog. Marhaba, sois le/la bienvenu et avançons ensemble :)

follow me on:

Leave a Comment:

8 comments
Alicia says 12 mai 2020

Merci pour ce partage Houria, je trouve très intéressant cette manière de dépasser le syndrome de l’imposteur en en faisant une force. Ça complète bien la conception que je m’en étais fait par mes lectures. Je trouve très inspirant de découvrir le parcours de ces personnes qui avancent quelque soit leur point de départ 👍🤗

Reply
    Houria says 12 mai 2020

    Je t’en prie Alicia 🙂

    Reply
Nicolas says 12 mai 2020

Merci pour cet article Houria !! J’adore ce format (Ted) et le thème de celui là est particulièrement intéressant.

Reply
    Houria says 25 mai 2020

    Je t’en prie Nicolas !

    Reply
Fassio Jeremy says 13 mai 2020

Merci pour ton article ! Effectivement, j’ai été étonné parfois quand j’ai vu des personnes qui me semblais être des maîtres dans leur domaine exprimer qu’ils ressentaient également ce syndrome. Comme quoi c’est bien normal car plus on en apprends dans une discipline plus on réalise que l’on a encore apprendre. 🙂

Reply
    Houria says 25 mai 2020

    Je t’en prie Jeremy ! Je pense aussi 🙂 ça me fait penser à cette citation “Plus j’apprends plus je m’aperçois que je ne sais pas” de Galilée

    Reply
Nora says 14 mai 2020

salam alikom

Comment vas-tu ma chère sœur ? Bientôt la fin du Ramadan puisses tu en profiter et en récolter tout le mérite et les bienfaits et la facilité et la réalisation de tous tes objectifs. Amin
Super article ! Je ne connaissais pas du tout ce symptome ! Avec toi, ma cha Allah, j’apprends toujours quelque chose !
Bon entraînement pour la lecture rapide ! Je suis toujours derrière toi pour te supporter!
Aller aller aller ! Aller Aller Aller !

A bientôt
Nora

Reply
    Houria says 25 mai 2020

    Alaykoum salam Nora,

    Ça va super et toi 🙂 Amin merci ainsi que toi !
    Merci beaucoup ^^

    Reply
Add Your Reply

Vous êtes libre de recevoir gratuitement  363 citations inspirantes pour passer à l'action !