État d’esprit de croissance

État d’esprit de croissance: clé de la réussite

Un état d’esprit optimiste contribue à la confiance en soi, à avoir une bonne humeur et même une meilleure santé. Mais ce n’est pas tout ! Il contribue également à la réussite et à l’épanouissement. Les croyances que l’on entretient ont une influence considérable sur les choix que l’on fait, notre comportement et finalement notre capacité à atteindre nos objectifs. Après avoir étudié la psychologie de la réussite pendant des années, Carole S. Dweck, professeur de psychologie sociale à l’Université de Stanford, a identifié deux types d’états d’esprit: l’état d’esprit fixe et l’état d’esprit de croissance. Chacun prédit la probabilité qu’une personne réussisse dans la vie. Voici une illustration de leurs caractéristiques:

Avoir un état d’esprit de croissance, c’est croire que l’intelligence peut-être développée. Cela conduit à un désir d’apprendre et donc à une tendance à… :

  • relever les défis
  • persister face aux revers
  • voir l’effort comme le chemin de la maîtrise
  • apprendre de la critique
  • trouver des leçons et de l’inspiration dans le succès des autres

Par conséquent, les personnes avec un état d’esprit de croissance atteignent des niveaux de réussite toujours plus élevés. Tout cela leur donne un plus grand sens du libre arbitre.

Au contraire, l’État d’esprit fixe est le fait de croire que l’intelligence est statique, qu’elle ne peut être développée. Cela conduit à un désir d’avoir l’air intelligent et donc une tendance à… :

  • éviter les défis
  • abandonner facilement
  • voir l’effort comme infructueux ou pire
  • ignorer les commentaires négatifs utiles
  • se sentir menacé par le succès des autres

Par conséquent, les personnes avec un tel état d’esprit peuvent plafonner tôt et atteindre moins que leur plein potentiel. Tout cela confirme une vision déterministe du monde.

Ainsi, nos pensées ont une très grande influencent sur notre vie. Mais saviez-vous que votre état d’esprit peut également influencer les autres? Il s’agit de l’effet pygmalion découvert par Robert Rosenthal, professeur de psychologie à l’université de Californie à Riverside. La base de cette théorie est que l’humain a tendance à copier le comportement des autres. En d’autres termes, notre entourage a tendance à réagir selon nos attentes et comportements. Par exemple, si je considère un enfant comme ayant toutes les capacités de réussir alors il tendra à se comporter comme tel. Si je considère que les personnes qui m’entourent sont bienveillantes, il est plus probable qu’elles soient telles que je le pense.

Et vous, vous reconnaissez vous dans l’état d’esprit de croissance ? 🙂

Partager l'article :

About the Author Houria

Blogueuse, passionnée par le fonctionnement du cerveau et la réussite, j'étudie l'itinéraire qui mène au succès et te livre mes découvertes sur ce blog. Marhaba, sois le/la bienvenu et avançons ensemble :)

follow me on:

Leave a Comment:

3 comments
David J says 7 septembre 2021

Je me reconnais entièrement dans cet état d’esprit de croissance. Mais je connais des cycles. Je ne suis pas toujours en train d’apprendre de mes erreurs et d’être performant, il m’arrive de temps en temps d’être plutôt statique. Tout en étant plus dans la spiritualité, des moments de reculs en quelque sorte.

J’aime bien comment tu abordes le sujet, je reconnais beaucoup de personnes qui sont des suiveurs et qui correspondent à l’état d’esprit fixe. J’ai la conviction que nous pouvons passer de l’un à l’autre avec du travail.

Nassim Nicholas Taleb explique aussi ce principe avec ces termes. L’état d’esprit de croissance correspond au terme “d’antifragilité” dans les travaux de Taleb. L’anti fragile, c’est le fait de se renforcer par la volatilité. En d’autres termes, ce qui est fragile se casse face à un événement.

Un vase de chine est fragile car il risque de se casser si des enfants jouent à côté. Une bouteille d’eau en plastique est robuste car si on la fait tomber de haut, elle ne se casse pas. Si en revanche, elle se renforce en cas de chute, elle est antifragile. Un être humain (voire même n’importe quel être vivant) se renforce face à la volatilité et est donc antifragile.

Cependant, je considère un être humain comme étant fragile si il s’affaiblit face aux évènements de la vie. Attention, ce n’est ni un jugement, ni une critique, ce n’est pas péjoratif. Un humain fragile correspondrait à l’état d’esprit fixe. Si par exemple il est confronté à une difficulté et qu’il se laisse abattre, il est selon moi fragile. Si un humain se renforce face aux difficultés, il est antifragile (correspondant à l’état d’esprit de croissance).

C’est un peu compliqué d’expliquer le fond de la chose sur un commentaire mais les deux idées se rejoignent et sont exprimés différemment. C’est selon moi la meilleure réponse à la question du développement personnel : “se renforcer face à la difficulté”.

Merci pour cet article et tous ces conseils 🙂

Reply
Nora says 14 septembre 2021

Salam alikom ma chère Houria

Et bien j’avoue que je vais un peu répondre comme David.
Moi aussi j’ai tantôt un état d’esprit statique tantôt de croissance et honnêtement ça se voit tout de suite sur mon humeur !
Mais à la base c’est sûr que j’avais un état d’esprit que statique c’est grâce à toi que j’ai pu faire ce travail sur moi et envisager de voir les choses sous un autre angle ! Cela me permet de m’accepter et de travailler pour atteindre mes objectifs et surtout y croire vraiment !
un grand merci pour tout
prends soin de toi
Nora

Reply
Deltrey - DLD Communication Digitale says 14 septembre 2021

Hello,
Je pense avoir un esprit de croissance.
Intéressant cet article !

Reply
Add Your Reply

Vous êtes libre de recevoir gratuitement  363 citations inspirantes pour passer à l'action !