comment garder la motivation secret

Comment garder la motivation: les secrets

Steve Jobs disait qu’il est nécessaire d’être passionné par ce que l’on fait pour y arriver. Car être passionné c’est ce qui permet d’endurer les difficultés et d’aller jusqu’au bout. Peux-être aimes-tu ce que tu fais, et malgré tout, il t’arrive que la motivation ne soit pas au rendez-vous ? Alors, pourquoi ? Et est-ce que, finalement, la passion est suffisante pour garder la motivation ? Au-delà du fait d’avoir un mental de battant, y a-t-il autre chose qui différencie les personnes qui réussissent des autres?

Pour comprendre les secrets de la motivation je profite de l’évènement interblogueur organisé par Pierre de Dirige ta vie pour te les partager. Afin de saisir les mécanismes de la motivation, il est nécessaire d’aller à la base, la source de nos actions: notre cerveau. La motivation c’est ce qui nous pousse à agir. C’est le fait que l’on veuille ou pas faire quelque chose. Ainsi la motivation fait appel à notre volonté. Alors comment on fait pour accroitre sa volonté dans l’accomplissement de ses objectifs ?

Garder la motivation grâce à la maîtrise de soi

La clé d’une bonne maîtrise de soi passe par une bonne discipline. Jamo Nezzar, bodybuilder professionnel, expliquait sur sa chaine Jamcore, combien la discipline est nécessaire pour progresser dans l’atteinte de ses objectifs. Typiquement laver son assiette après avoir mangé, faire son lit le matin. Toutes ces petites choses habituent notre cerveau à passer à l’action, à faire. Une fois ces habitudes installées, notre cerveau est habitué à passer à l’action. J’ai suivi le conseil de Jamo et j’y ai vu des résultats positifs. Adoptes-toi aussi de bonnes habitudes, ainsi lorsque tu voudras faire ce qui t’importe vraiment tu auras plus de facilité.

Garder la motivation grâce au suivi de tes objectifs

Pour atteindre un objectif, il est nécessaire d’avoir conscience des étapes à mener pour y arriver. Anthony Trollope, l’un des romanciers britanniques les plus célèbres de l’époque victorienne adoptait une routine pour écrire ses romans. Il se fixait pour objectif d’écrire 40 pages par semaines. À chaque début de roman il établissait son calendrier. Cela lui permettait d’avoir toujours un oeil sur l’avancement de ses objectifs et de savoir où il en était. (cité dans le livre Le pouvoir de la volonté de Roy-F Baumeister et John Terney).

Une fois une habitude installée, il est plus facile de s’y tenir, fais donc de tes objectifs des habitudes. Tu verras qu’après 2 semaines, même 1 semaine, il deviendra impensable de ne pas réaliser la tâche que tu t’es imposé. Pour accroitre ta motivation il est essentiel de prendre conscience des petites victoires. Ces petits objectifs réalisés qui peuvent passer inaperçus et pourtant ils sont indispensables à l’atteinte de ton but. Savoir les apprécier te permettra d’augmenter ta persévérance et avoir plus de satisfaction.

Pour faire ton plan, la première étape est de vider ton esprit de tout ce qui t’encombre. Écris tout ce que tu souhaites réaliser. Ensuite numérote les actions. En commençant par celle qui te tiens le plus à coeur de réaliser à celle qui a la moindre importance. Tu sais ce qu’il te reste à faire, commencer par la tâche 1. Et ne commence la suivante qu’après avoir terminé la première si cela t’est possible.

Focalises-toi sur l’effort et non le résultat

Quelque chose que j’utilise et qui fonctionne pour me focaliser sur ce que j’ai à faire c’est la technique du Pomodoro. Parfois on veut tout, tout de suite, et quand le but à atteindre est lointain les résultats ne sont pas forcément visibles immédiatement, ce qui peut décourager. Alors, l’idée ici est de ne pas te concentrer sur le résultat mais sur l’effort que tu réalises, le temps que tu passes à la réalisation d’une tâche, une fois terminé tu peux être fier(e) de toi. Le but final n’est certes pas encore atteins mais tu t’en rapproche à grand pas.

Quand on voit l’exemple des jeux vidéo, pourquoi sont-ils si captivants ? On a toujours sous nos yeux une jauge ou un indicateur qui nous informe de notre avancement vers la victoire. Le feedback immédiat, c’est ça qui nous pousse à continuer encore et encore à jouer. Alors que dans la vraie vie cet indicateur est invisible, alors à toi de le créer !

La date butoir: un impératif

Comme disait le psychiatre et psychologue américain Milton Erickson “Un objectif sans date est un rêve”. Sans date il est plus simple pour toi de passer ton temps à flemmarder qu’à agir. Tu te dis “y a rien qui presse, je n’ai pas de date limite c’est bon je ferais ça plus tard“. Alors que si tu te fixes une date, ton cerveau va s’activer en mode “panique” mais dans le bon sens, en conséquence et tu auras plus envie de passer à l’action afin de réaliser ce que tu dois faire avant la fin du temps imparti.

Voilà mes secrets pour garder la motivation, pour ma part cela m’aide beaucoup. Et si tu souhaites en savoir davantage sur la motivation, il existe un cours en ligne et ouvert à tous, proposé par l’université de Rochester: “Introduction à la théorie de l’autodétermination: une approche de la motivation, du développement et du bien-être

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

About the Author Houria

Blogueuse, passionnée par le fonctionnement du cerveau et la réussite, j'étudie l'itinéraire qui mène au succès et te livre mes découvertes sur ce blog, j'aime les sbulinours aussi parce que c'est bon et bio. Ce blog c'est aussi un challenge, aller de l'avant est mon défi au quotidien, si c'est ton cas, marhaba, sois le/la bienvenu et avançons ensemble :)

follow me on:

Leave a Comment:

3 comments
Pierre Rondeau says 25 août 2019

Bonjour Houria,

Merci pour ton article sur la motivation, il est génial ! 🙂

Ton analogie avec les jeux-vidéos est vraiment très intéressante. Moi qui suis un fan des jeux-vidéos depuis tout petit, je fais souvent la différence avec la vraie vie parfois pour me motiver. Pour “gamifier” ma vie.

Je pense qu’il serait vraiment top d’avoir ce retour instantané sur notre progression de nos objectifs, projets, etc.

Mais… Les autres personnes ne sont-ils pas une forme d’indicateur de notre progression ? 🙂

À bientôt,

Pierre

Reply
    Houria says 27 août 2019

    Bonjour Pierre,

    Avec plaisir!

    En effet c’est une remarque très intéressante 🙂

    Merci à toi

    à bientôt Pierre

    Reply
Nora says 28 août 2019

salam alikom Houria

Très heureuse de te retrouver dans cet article.
Vraiment il est génial et m’est très utile.
Je vais suivre tes conseils à la lettre. Car pour ma part la date buttoir de mes objectifs a une fâcheuse tendance à être reportée d’année en année.
In cha Allah avec l’aide de Dieu et tes conseils cette année sera LA DATE BUTOIR;
J’ai dores et déjà commencer à faire des petites routines écrire chaque jour au moins une page de mon roman
ça avance (moins vite que je ne l’espère) Mais comme tu le dis si justement c’est l’effort qui est important et pas la quantité !
Je ne déroge pas à la règle moi aussi je suis impatiente et veux tout , tout de suite. J’ai plein de projets mais ton article m’aide à les prioriser ainsi au lieu de me dire “j’ai plein de projets je sais pas par où commencer ” Je me concentre sur un seul, (bon d’accord j’avoue que j’en ai 2 en cours ! ) ”
en tous cas voilà tes articles ainsi que ceux de Pierre sont des outils indispensables pour m’aider à atteindre mes objectifs
Alors encore merci

A bientôt

Nora

Reply
Add Your Reply

Vous êtes libre de recevoir gratuitement  363 citations inspirantes pour passer à l'action !