6 freins à l'accomplissement de soi

Les 6 freins à l’accomplissement de soi

En tant qu’être humain nous aspirons tous à atteindre des buts. Le psychologue Abraham Maslow a dénombré ces besoins humains à 5. Les besoins physiologiques, le besoin de sécurité, le besoin d’amour, le besoin d’estime et le besoin d’accomplissement de soi. On peut définir le besoin d’accomplissement de soi comme le “désir de réalisation de soi”, le “désir de devenir de plus en plus ce que l’on est”, de devenir “tout ce que l’on est capable d’être”. En fait, c’est faire ce pour quoi on est compétent, doué naturellement, ce pour quoi l’on est fait en quelque sorte. Mais alors pourquoi n’arrivons nous pas toujours à satisfaire ce besoin d’accomplissement de soi ? Quels sont ses freins ? Dans cet article, vous découvrirez les 6 principaux obstacles à l’accomplissement de soi et comment s’en libérer.

Les formes de l’accomplissement de soi

Un musicien doit faire de la musique, un artiste doit peindre, un poète doit écrire, s’il veut trouver le bonheur. Un homme doit être ce qu’il peut être. Ce besoin, nous lui donnons le nom d’accomplissement de soi

expression de K. Goldstein reprise par Abraham Maslow

D’une personne à l’autre, la forme de ce besoin peut varier considérablement.

Chez l’un ce sera le désir d’être la mère idéale, chez l’autre l’exercice de ses capacités athlétiques, chez un autre encore la peinture ou les inventions.

Abraham Maslow

Cela peut être aussi, par exemple, aider les autres à exploiter leur plein potentiel, rassembler les humains dans leurs différences, susciter la joie de vivre chez les autres 🙂

Passons maintenant aux 6 freins à l’accomplissement de soi.

1) La méconnaissance de soi

L’un des principaux freins à l’accomplissement de soi est la méconnaissance de soi. Comment m’accomplir alors que je ne sais pas qui je suis ? Se connaître, c’est connaître ses forces, c’est à dire ce pour quoi l’on est fait naturellement, mais aussi connaître ses faiblesses. L’accomplissement de soi implique de connaître nos passions, notre raison d’être, ce pour quoi l’on vit, ce que l’on refuse que l’on nous enlève. Se connaître c’est aussi et surtout connaître ses valeurs, c’est indispensable à la réalisation de soi, car si nous ne connaissons pas nos valeurs comment vivre en accord avec elles ?

accomplissement de soi citation maslow valeur

Mieux nous savons quelles finalités nous recherchons, plus il nous est facile de créer des moyens réellement efficaces pour les atteindre

Abraham Maslow

Être alignés sur ses habitudes, ses peurs, sur le “paraître” plutôt que sur ses valeurs est un frein à l’accomplissement de soi.

Souviens-toi de toujours savoir ce que tu veux

L’Alchimiste- Paulo Coelho

Par ailleurs, comment savoir tout cela (nos forces, nos passions…) si l’on n’expérimente pas ? Vivre des expériences est primordial pour mieux se connaître, en plus de développer la créativité, l’expérience nous aide à prendre conscience de ce que l’on aime, de ce qui nous intéresse, de nos talents, de savoir ce qui nous passionne. Comment savoir que l’on a “trouvé” ? Et bien, dans ces moments on entre dans le “flow” pour reprendre le terme employé par Mihaly Csikszentmihalyi, ou la “zone” repris par Ken Robinson.

Même si l’expérience devait ne jamais se reproduire, sa puissance est telle qu’elle pourrait influencer de manière permanente l’attitude de l’individu à l’égard de la vie. Apercevoir le paradis ne serait-ce qu’une seule fois suffit à confirmer son existence.

Abraham Maslow

Abraham Maslow parle d’expérience paroxystique, c’est-à-dire là où l’on atteint le paroxysme, le summum de ce que l’on peut ressentir de positif. Ce sont des moments où l’égo est absent, nous sommes alors qui nous sommes vraiment. Dans ces moments, il n’y a presque voir plus du tout de notion de temps et d’espace. L’impression de vivre une minute tellement intense en termes de joie qu’on la ressent comme une journée entière. Quand on est dans ce “flow” on réalise combien la vie peut être belle, qu’elle vaut la peine d’être vécue.

Les expériences paroxystiques peuvent être considérées comme un accomplissement de soi “transitoire de la personne ” on peut donc considérer qu’elles l’élèvent, la rende ”plus grande” ect, de sorte que la personne devient “méritante de vérités plus difficiles: seule l’intégration peut percevoir l’intégration, seul celui qui est capable d’amour peut connaître l’amour ect

Abraham Maslow

2) La victimisation

La négativité, les émotions négatives constantes sont pareilles à un brouillard qui affecte la visibilité sur la route de l’accomplissement de soi. Comment avancer vers l’accomplissement de soi en étant accaparé par ses problèmes, en étant dans le triangle dramatique ? Un jeu psychologique aussi appelé triangle de Karpman, auquel s’adonnent 3 joueurs: la victime, le persécuteur et le sauveur. Assurément, aucun n’en ressort amusé, mais plutôt vidé de leur énergie.

Le statut de victime implique de diriger son attention sur la résolution de ses problèmes au lieu de la réalisation de soi. Sortir du triangle dramatique c’est choisir sa liberté et ainsi pouvoir s’envoler vers son accomplissement personnel. Car oui il est possible d’en sortir ! Est-ce que cela veut dire qu’on ne doit pas résoudre ses problèmes ? Bien sûr que non, simplement, comme disait Stephen Covey, il est plus efficace de d’abord remporter la victoire intérieure, la victoire extérieure viendra ensuite d’elle-même. En d’autres termes, se concentrer sur l’extérieur, sur ce que l’on ne peut pas changer au lieu de se concentrer sur notre vie intérieure, et bien on ne récolte pas grand-chose à part de l’épuisement mental et émotionnel. Procéder dans le sens inverse est plus efficace.

Adopter une attitude responsable, proactive permet de sortir de ces jeux de manipulation et de pouvoir. Évidement rien ne se fait du jour au lendemain, d’autant plus lorsque le cerveau a été habitué pendant des années, des décennies, voir toute notre vie à un certain type de comportement, de connexion neuronale.

3) Ne pas s’occuper de son éducation personnelle

accomplissement de soi citation maslow education

L’éducation devrait aider l’individu à devenir le meilleur de ce qu’il est capable d’être, à devenir réellement ce qu’il est profondément à l’état de potentialités. Ce que nous appelons une croissance harmonieuse est la croissance vers ce but final

Abraham Maslow

Lorsqu’on s’occupe de son éducation personnelle et que l’on prend le temps de méditer, de réfléchir sur ce que l’on découvre de nouveau, notre regard sur le monde change. Avec ce changement de lunette, on se rend compte alors de cette vérité fondamentale évoquée précédemment:

C’est en changeant votre monde intérieur que vous changerez votre réalité extérieure

Voilà pourquoi il est crucial de s’occuper de son développement personnel. Cela nous apprend à être autonome: à prendre ses propres décisions, prendre des initiatives, sortir de sa zone de confort. Suivre des formations, lire des livres, voir des vidéos, écouter des podcasts, lire des articles de blogs 🙂 vous aida à évoluer.

Quand on change intérieurement, on est plus à même de trouver comment exprimer ce changement dans notre réalité extérieure et donc à se rapprocher de notre accomplissement personnel.

4) Ne pas être attentif aux signes

Sois attentif aux signes

L’Alchimiste- Paulo Coelho

Et si les crises, problèmes et autres difficultés de la vie n’étaient que des étapes nous rapprochant de notre besoin profond d’accomplissement personnel ? Comme une sonnette d’alarme nous rappelant notre besoin profond de cohérence, de recentrage sur ce que nous sommes vraiment ? Ces moments de la vie sont des occasions pour chercher à tirer des leçons, des enseignements qui vous aideront à avancer vers votre but.

Être attentif aux signes c’est aussi savoir s’écouter et suivre son intuition. Vous avez toujours rêvé de faire quelque chose ? N’attendez plus, faite le ! Vous vous dîtes peut-être: ” oui mais c’est pas possible là maintenant”. Un moyen d’arriver à ce que vous souhaitez vraiment est avant tout de bannir le mot “impossible” de votre vocabulaire. Puis de prendre le temps de réfléchir à la plus petite action que vous pouvez faire. Vous verrez que vous vous rapprocherez de plus en plus vers ce que vous voulez au fond de vous.

Tirer des leçons de chaque expérience négative vous aidera à construire un avenir en conscience. Les expériences que l’on vit, aussi difficiles soient-elles, peuvent être l’occasion de se développer et de prendre conscience de nos aspirations profondes. Demandez-vous par exemple, quelles qualités avez-vous développées dans les situations pas faciles que vous avez vécues par le passé ? Si l’on choisit de chercher à voir dans chaque situation, même les moins faciles l’enseignement qu’elle cache, cela ouvre notre conscience et nous aide à progresser dans notre cheminement personnel.

Notre façon de voir le monde, notre façon de penser, de trouver du sens à ce que l’on fait, de même que savoir tirer des enseignements de toutes nos expériences est capital pour avancer dans le chemin de l’accomplissement de soi.

5) Ne pas vivre en conscience

Un autre frein à l’accomplissement de soi est de vivre en pilotage automatique avec tous les programmes aussi néfastes les uns que les autres qui ont été installés au fil de sa vie sans prendre le temps de s’arrêter et de les remettre en question et de voir si l’on veut vraiment vivre avec. Comment fait-on alors pour être plus conscient de ce que nous vivons ? Tout simplement en étant conscient de nos pensées, de nos paroles et de nos actions. En faisant ce travail de conscientisation on devient beaucoup plus lucide, on a une meilleure conscience de soi, de nos émotions, de nos envies, en résumé, de qui nous sommes vraiment. La porte de l’accomplissement de soi est alors grande ouverte, il ne reste plus qu’à la franchir !

Quand on vit en conscience de nous-mêmes, de nos paroles, nos actes, c’est là que l’on peut atteindre notre profondeur et trouver ce qui nous anime au fond de nous. On peut alors trouver ce qui anime notre âme qui aspire à l’évolution, à l’accomplissement de soi. Ainsi, le moi (la personnalité) qui cherche uniquement la satisfaction de plaisirs passagers, de besoins matériels n’est plus aux commandes en quelque sorte.

Les 4 dimensions de l’être humain:

  1. physique: c’est le corps, la matière
  2. émotionnelle: nos émotions, sentiments
  3. mentale: c’est l’intellect, les croyances, pensées
  4. spirituelle: l’âme, le coeur, l’esprit

C’est au 4ème niveau où l’on devient davantage conscient et par conséquent que l’on peut accéder à l’accomplissement de soi, que l’on peut accomplir sa mission de vie, sa légende personnelle.

Exercice

Alors, comment faire pour vivre davantage en conscience de nous-mêmes ? Voici un petit exercice d’introspection à faire chaque soir et qui devrait vous y aider. Installez-vous dans un endroit calme, prenez de quoi écrire et remémorez-vous votre journée. Commencer par écrire vos pensées de la journée. Une fois cela fait, passez à vos paroles. Enfin, énumérer vos actions de la journée.

Quel est concrètement l’intérêt de cet exercice ? Et bien, cela va vous aider à identifier s’il y a une cohérence entre vos pensées, vos paroles et vos actions. Quelle a été votre prise de conscience après avoir fait cet exercice ? L’idée est d’ensuite passer à l’action et de prendre les décisions qui s’imposent. Pour cela, demandez-vous quelle action pouvez-vous mettre en place par rapport à votre prise de conscience.

Une autre “astuce” pour vivre davantage en conscience et qui est très efficace est la pratique de la méditation, de l’auto-hypnose. Ces méthodes qui permettent d’accéder à des états modifiés de conscience, de calme mental, facilitent grandement le changement intérieur.

6) Résister au changement

J’aime beaucoup la fable Qui a piqué mon fromage de Spencer Johnson qui résume de manière ludique le sujet de la résistance au changement et en quoi elle est un obstacle au bonheur, à l’accomplissement de soi. Quand il y a des changements, positifs ou négatifs, on a tendance à les aborder comme une menace à notre bien-être, mais si c’était au contraire une occasion d’accroitre notre bonheur ? De s’accomplir ?

Dans Le succès selon Jack, Jack Canfield débute son livre avec l’un des premiers principes du succès qui lui a été enseigné par son mentor W. Clement Stone (que l’on peut voir dans la série Napoleon Hill Master key). Il s’agit de devenir un paranoïaque inversé. Il s’agit de voir les évènements d’apparence négative non pas comme quelque chose de mauvais, mais au contraire comme quelque chose qui va nous aider dans notre quête vers l’accomplissement de soi, vers notre succès. En adoptant cet état d’esprit, les situations négatives disparaissent ! Ne restent que des opportunités de progressions vers ses objectifs 🙂 Alors oui ces situations peuvent générer quand même des émotions pas très agréables, nous sommes des humains. Cependant, qui a dit que le changement était facile ? Ne pas accepter de changer c’est freiner son avancée vers l’accomplissement de soi.

accomplissement de soi citation robin sharma changement

Tout changement est difficile au début, désordonné au milieu et magnifique à la fin

Robin Sharma

Pour conclure

Quand tout ne se passe pas comme on veut, céder à la négativité n’aide pas à avancer, bien au contraire. C’est justement par ces situations que vous n’aviez pas prévues, que vous auriez volontiers évitées, que passe votre accomplissement personnel, rappelez-vous que :

quand tu veux quelque chose, tout l’Univers conspire à te permettre de réaliser ton désir

L’Alchimiste- Paulo Coelho

Chaque personne rencontrée, évènement, situation vécue, en un mot la vie, est comme un mentor, un enseignent chargé de nous mener vers notre mission de vie. Ce sont comme des formations en quelque sorte, destinées à nous préparer et nous aider à l’atteinte de notre accomplissement personnel. Un autre frein que je n’ai pas évoqués tant il va de soi: le découragement. Accrochez-vous et adoptez une attitude mentale positive pour atteindre votre accomplissement personnel 🙂

Ton trésor doit absolument être trouvé pour que tout ce que tu as découvert en chemin puisse avoir un sens

L’Alchimiste- Paulo Coelho

Quelques livres autour de l’accomplissement de soi

Il y a tellement à dire sur l‘accomplissement de soi, je vous laisse donc piocher dans cette liste de livres non exhaustifs si vous souhaitez en savoir plus sur le sujet:

  • L’alchimiste – Paulo Coelho
  • L’accomplissement de soi – Abraham Maslow (dont la plupart des citations de cet article ont été extraites)
  • Découvrir un sens à sa vie – Viktor Frankl
  • Vivre – Mihaly Csikszentmihalyi
  • Trouver son Élément – Ken Robinson

Si vous ne deviez en lire qu’un ? Sans hésiter, l’Alchimiste ! ^^ On ne voit plus le monde de la même manière après l’avoir lu, et même relu 🙂

Voyez-vous d’autres freins à l’accomplissement de soi ? Laissez-les en commentaire pour en faire profiter les lecteurs du blog !

Cet article est ma contribution dans le cadre du festival d’articles de développement personnel autour de l’accomplissement de soi

Partager l'article :

About the Author Houria

Blogueuse, passionnée par le fonctionnement du cerveau et la réussite, j'étudie l'itinéraire qui mène au succès et te livre mes découvertes sur ce blog. Marhaba, sois le/la bienvenu et avançons ensemble :)

follow me on:

Leave a Comment:

3 comments
Nora says 29 mars 2021

Salam alikom ma chère Houria

Merci beaucoup pour cet article. Hamdou Allah grâce à ma coach personnelle j’ai presque atteint ce niveau.
En effet aujourd’hui (contrairement à il y a quelques temps) je vois tout,absolument tout, comme quelque chose qui va m’aider à avancer.
Que ce soient des personnes, des comportements, des situations pas très agréables, j’arrive hamdou Allah (avouons le après avoir parfois laisser passer la colère qu’engendre ces situations)
à tirer des leçons et à voir les choses de façon positive et sereine.
Aujourd’hui je peux dire avec fierté: si cette personne ne m’avait pas fait la misère , et bien j’aurais continuer à subir et souffrir en silence. Cette personne m’a fait un cadeau immense : m’affirmer et faire valoir mes droits aux respects et la considération et dire adieu à l’injustice aux inégalités et à des conditions de travail qui en choqueraient plus d’un. Et surtout elle m’a appris quelque chose inestimable que je vallais mieux que cela et que mon vrai métier n’était pas celui là.
Je peux dire qu’aujourd’hui je m’accepte et je m’assume hamdou Allah.
J’aime beaucoup l’exercice que tu proposes. Je fais en quelques sorte un peu pareil.
Il s’agit de la mohasaba quotidienne. Je repense à la journée, les bons et moins bons moments et j’exprime ma gratitude pour les bons et je tire une leçon des moins bon moments.
Je suis entièrement d’accord avec toi nous ne serions pas les mêmes personnes si nous avions pas les épreuves que nous avons ou avons eu.
D’ailleurs pour ne rien oublier, j’écris toutes mes leçons de la Vie dans un carnet.

Encore merci infiniment pour cet article et tes excellents conseils
à bientôt

Bonne continuation

Nora

Reply
    Houria says 30 mars 2021

    Alaykoum salam ma chère Nora 🙂

    Avec grand plaisir, merci à toi d’avoir partagé ton exercice de la mohasaba quotidienne, je vais m’en inspirer ^^ ainsi que ce magnifique et riche témoignage !

    Belle continuation à toi Nora 🙂

    Reply
Virginie Lefranc says 31 mars 2021

Je vous remercie Houria pour ce bel article juste et pertinent sur les freins à l’accomplissement de soi. Très bonne introduction les freins à l’accomplissement de soi sont la méconnaissance de soi

Reply
Add Your Reply

Vous êtes libre de recevoir gratuitement  363 citations inspirantes pour passer à l'action !